Partenaires


 
wartelle.gif
 
 logo_bbs.jpg
vignetteracingshop.jpg
 www.24piecesauto.fr
imodel-rvb-130x58.jpg
 

 

Mon compte







Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Partenaire



L'embrayage à ressorts
Écrit par Manuel Remmache   

vignette.embrayage.jpg L'embrayage à ressorts.

 

 

 

 

L'embrayage est l'élément qui fait la liaison entre le moteur et la transmission de la voiture.
Il permet d'accoupler (rendre solidaire) ou désaccoupler l'arbre moteur et la transmission du châssis.

Sur les voitures thermiques l'embrayage est nécessaire parce que les moteurs thermiques doivent continuer à tourner même si la voiture est à l'arrêt.
L'embrayage permet aussi un accouplement progressif entre l'axe moteur et la transmission.

Les différents types d'embrayages.

En tt 1/8 on utilise le plus souvent un embrayage 3 points à ressort à épingle. Le terme "3 points" correspond aux nombres de masselottes, dans notre cas il y a donc 3 masselottes.
Sur certains modèles loisirs on utilise des embrayages 2 points à ressort annulaire ou à épingles aussi.


Embrayage 3 points à ressorts à épingles.                              Embrayage 2 points à ressort annulaire.

Composition d'un embrayage.

  • Volant moteur, le volant est fixé sur le moteur. Le moteur et le volant sont solidaires. Les masselottes sont guidées par des axes fixés sur le volant. Le type de volant détermine donc le nombre de masselottes.
  • L'écrou d'embrayage, sert à fixer le volant moteur au moteur.
  • Les masselottes en carbones, qui sont de plus en plus remplacées par des masselottes en alu.
  • Les ressorts en épingles, il existe plusieurs duretés de ressort. C'est le diamètre du ressort qui détermine la dureté. Les ressorts maintiennent les masselottes contre l'écrou moteur.
  • La cloche d'embrayage, qui est guidée par 2 roulements sur l'axe moteur. La cloche d'embrayage est directement liée à la transmission du châssis.
  • Les rondelles de calages permettant de caler la cloche d'embrayage.
  • Vis de serrage, maintien la cloche sur l'axe moteur.



Fonctionnement d'un embrayage.

Le principe de fonctionnent repose sur l'utilisation de la force centrifuge. Selon la vitesse de rotation du volant moteur et la force centrifuge agissant sur les masselottes, l'embrayage va soit entraîner ou ne pas entraîner la cloche d'embrayage.

Le fonctionnement d'un embrayage peut être décomposé en 3 phases.

Phase débrayée, le moteur est arrêté ou au ralenti. Les masselottes sont serrées contre l'écrou de l'embrayage par les ressorts. La force centrifuge est trop faible pour « décoller » les masselottes. Les masselottes n’entraînent pas la cloche. Moteur et transmission ne sont pas solidaires.


Phase embrayée, la vitesse de rotation du volant moteur est assez importante pour « décoller » les masselottes (grâce à la force centrifuge). L'embrayage transmet intégralement la puissance fournie. Le volant moteur est la cloche d'embrayage tournent à la même vitesse. Moteur et transmission sont solidaires.

 

Phase de patinage,  la vitesse de rotation du volant moteur est assez importante pour « décoller » partiellement les masselottes. Les masselottes entrainent la cloche mais patinent légèrement. Les vitesses de rotation du volant moteur et de la cloche sont différentes. Cette phase permet de transmettre progressivement la puissance du moteur. Du fait du patinage c'est pendant cette phase que les masselottes s'usent le plus.